Célébrons...

21 juin 2018 : journée internationale du yoga !

Soleil, Exploitation, Coucher De Soleil, Yoga, Femmes

Aujourd’hui, nous ne célébrons pas seulement la musique mais aussi le yoga ! Je tenais à écrire un petit quelque chose sur le sujet car le yoga est très important pour moi car il me permet de mieux gérer mon stress.

Dans mon article du 28 avril dernier (accessible ici), à l’occasion de la journée mondiale de la santé et de la sécurité au travail, je vous parlais de Casa Yoga, un studio de yoga pas loin de gare de l’Est qui m’a fait découvrir la pratique du yoga vinyasa et du restorative yoga. Je ne fréquente plus le studio depuis l’année dernière car cela ne m’arrange pas au niveau du trajet mais je continue ma pratique à la maison sur un tapis de yoga spécial.

Notez que Casa Yoga organise des « retraites » cet été en Corrèze (la maison du Gros Hollande 😂😂) sur une ou deux semaines. Si vous avez le temps, l’envie, les moyens, je vous recommande vivement d’essayer, les professeurs de Casa Yoga sont très compétents et ont la capacité de vous détendre rien qu’avec les mots !

D’autres stages de yoga sont organisés en Inde et même en Thaïlande ! Vous trouverez également sur le site des cours en ligne pour pratiquer le yoga tranquillement chez vous. Le studio propose une offre de pratiques en constante évolution et toujours avec les meilleurs, allez jeter un œil !

Lors du lancement de la catégorie d’articles « Mieux-être », je vous donnais mes astuces pour m’aider à trouver le sommeil rapidement le soir (article dispo ici). Et parmi ces astuces figure la pratique du yoga nidra que j’ai découvert tout simplement avec YouTube ! Idéal le soir avant d’aller se coucher, il permet de préparer le corps à s’endormir et permet de chasser les idées noires. Cette pratique marche pour moi !
Et vous, vous pratiquez le yoga ? Vous aimez ou pas ? Est-ce que ça marche pour vous ? Venez en parler sur le blog et/ou sur la page Facebook 😀😀

Publicités
Le Coin lecture

Petit coin lecture # 2 : trois nouvelles

Je continue ma série d’articles temporaires consacrés à la lecture des nouvelles de Jojo Moyes dont le recueil intitulé Paris est à nous sortira le 4 juillet prochain.

Je vous propose de découvrir aujourd’hui trois des dix nouvelles figurant dans le recueil, dîtes-moi celle qui vous intéresse le plus !

La liste de Noël

Nous sommes à la veille de Noël et Chrissie a la charge de trouver le cadeau parfait pour sa belle-mère : un parfum très coûteux mais introuvable et du fromage de grande qualité. Alors que Chrissie écume les parfumeries à la recherche du Saint Graal, elle finit par perdre espoir et décide de partir en quête d’un taxi pour tenter au moins d’acheter le fromage favori de sa belle-mère. Elle fait alors la rencontre d’un chauffeur de taxi avec lequel elle va échanger sur sa vie et notamment sur son couple. A l’issue de cette conversation, Chrissie prendra une décision qui pourrait faire basculer sa vie.

Mon avis

Cette nouvelle m’a plu car elle remet en cause les choix que nous faisons et qui peuvent facilement nous parer de chaînes et freiner notre évolution. Chrissie n’est pas heureuse dans sa vie de famille (sa belle-mère est insupportable, un sujet que je connais bien) et dans sa vie de couple (son mari est impitoyable envers elle). Des fois, nous avons besoin de l’intervention d’une tierce personne pour réaliser certaines choses et prendre les décisions qui s’imposent. Une belle histoire que nous avons tous plus ou moins vécu.

Treize jours sans John C

Miranda est mariée à Franck depuis plus de vingt ans et leur couple est à bout de souffle. En effet, Franck est davantage intéressé par le foot que par sa moitié. Miranda est agacée mais reste démunie face à cette situation. Lors de l’une de ses promenades habituelles en solitaire, elle trouve un téléphone portable par terre et constate que plusieurs messages d’un certain John C sont en attente de lecture. Guidée par sa conscience, elle décide de rapporter le portable chez elle et d’essayer de contacter le propriétaire pour le lui rendre. Mais tout ne va pas se passer comme prévu. Les messages de John C ne cessent de se multiplier et la curiosité de Miranda prend le dessus. Elle décide d’entamer une correspondance avec cet homme qui à travers plusieurs messages très coquins lui propose un rendez-vous. Miranda prend son courage à deux mains, s’habille de sa plus belle robe et se rend au rendez-vous. La personne qui l’attendra ne sera pas celle que Miranda attendra…

Mon avis

C’est de loin (après Lune de miel) la nouvelle que j’ai le plus aimée ! Le retournement de situation à la fin est juste magnifique. Un petit conseil : ne lisez pas les résumés des nouvelles disponibles sur Internet, ils sont bien trop complets à mon goût et tuent le suspense. Cette nouvelle est comme celles que j’aime : elle se termine par une leçon donnée à Miranda qui en tirera quelque chose et prendra une décision qui va changer sa vie et sa conception du couple. En très peu de pages, Jojo Moyes parvient à vous garder en haleine et à poursuivre la lecture, guidé par votre envie de savoir comment tout cela va se finir pour Miranda. Je recommande vivement !

Le manteau de ses rêves

Eve et Pete forment un joli couple de la classe moyenne en proie à certaines difficultés financières. Eve, habituée autrefois à s’acheter des vêtements et des accessoires de luxe, ne peut que se contenter de se faire plaisir avec les yeux. C’est donc avec résignation qu’elle décide de ne pas s’offrir ce manteau bleu très beau mais très onéreux. Pete propose alors à Miranda de faire les boutiques à la recherche d’un manteau aussi beau mais plus abordable. Malheureusement, aucun manteau n’est aussi beau que le manteau bleu et Miranda abandonne ses recherches. Ce n’est qu’un manteau après tout, ce sera pour une autre fois…ou pas. En effet, un soir en rentrant du travail, Miranda aura le plaisir de voir sa générosité récompensée…

Mon avis

Dans la même veine que Treize jours sans John C, cette nouvelle se termine par une belle leçon de vie : réalisez un acte de générosité désintéressée et la vie vous le rendra au centuple ! En revanche, pas de suspense dans cette histoire mais une description très réaliste de notre société actuelle. Eve et Peter étaient habitués à un certain train de vie avant que Pete ne rencontre de difficultés au travail. Il est donc désormais question de budgéter sur tout et de se serrer la ceinture pour rester à flot. De même, Eve fait preuve de beaucoup d’humilité face à ses collègues affichant leurs dernières acquisitions haute couture. Elle les envie mais dans le bon sens, elle ne les jalouse pas. Elle est nostalgique mais garde espoir de pouvoir retrouver le style de vie qu’elle avait par le passé. En bref, dans l’adversité gardez la positive attitude !

Les secrets

Secret n° 14

La question, « Nina va-t-elle quitter l’établissement ? » est actuellement sur toutes les lèvres. L’heure de la fin des classes approche à grand pas et l’heure des départs également. De nombreux personnels (enseignants, CPE) ont obtenu leur mutation et je rencontre les nouveaux au fil de l’eau. La nouvelle principale-adjointe a elle aussi pointé le bout de son nez, ne manque plus que la nouvelle principale ! Je peux vous dire qu’en voyant le comportement déjà particulier de ces nouvelles personnes, je suis HEUREUSE de partir. Et la question qui se pose aujourd’hui c’est : « Dois-je annoncer mon départ ? ».

Cette question, qui au demeurant est très anodine, prend une ampleur bien différente dans le collège où je travaille. Cela devient une véritable affaire d’état. Pourquoi ? Car tout le monde veut avoir la primeur de l’information pour pouvoir la relayer aux autres et bénéficier (peut-être) d’un statut spécial du genre vous-avez-vu-c’est-moi-le-super-confident-de-Nina. Et bien…vous avez appris à me connaître avec le temps et vous savez déjà que cela ne se passera pas comme ça.

veronica mars middle finger GIF

Lire la suite « Secret n° 14 »

Découvrons...

Découvrons…le Café Séries à la bibliothèque de Vitry-sur-Seine !

Samedi 9 juin, j’ai donné rendez-vous à une très bonne amie à moi à la bibliothèque Nelson Mandela à Vitry-sur-Seine (94), organisatrice d’un évènement trimestriel intitulé Le Café Séries.

IMG_20180530_150546_HDR.jpg

Le Café Séries, qu’est-ce que c’est ?

Initié il y a tout juste un an par une équipe de bibliothécaires de choc, Le Café Séries est une rencontre gratuite à laquelle peut participer toute personne le souhaitant, sans besoin d’être inscrit préalablement auprès de la bibliothèque. Il se tient dans l’auditorium grande classe de la bibliothèque (j’ai bien envie de m’y caler avec Chris Evan et un gros seau de pop-corn 😍😍) et dure entre deux heures et deux heures et demie.

Les séries-télé du monde entier sont reines et donnent l’occasion aux invités présents mais également aux bibliothécaires de partager leurs coups de cœur et parfois leurs grosses déceptions. Autour d’un café et de petits gâteaux, le dialogue est lancé et permet de soulever certains débats, toujours dans la bonne humeur. Un vrai moment de partage, en petit comité, qui permet à chacun de s’exprimer librement et de faire de très belles découvertes en termes de séries-télé mais aussi de livres (très important de faire le lien avec eux !).

Le Café Séries de samedi.

A chaque séance il y en a pour tous les goûts même si depuis février dernier ont été initiées les rencontres à thème. Le Café Séries de samedi par exemple était centré sur « Les figures du mal », ces personnages de « vilains » que nous adorons détester (ou pas !). Voici le programme qui nous attendait dans l’auditorium : Mindhunter, Dexter, Hannibal, The Following, Bates Motel, The Fall et Happy Valley. Des séries que vous connaissez et/ou que vous avez déjà vues ? Pour ma part, il n’y a que The Fall que je regarde assidûment ou presque…

IMG_20180609_220806_HDR.jpg

Je n’ai vu que le premier épisode de Mindhunter lors de mon séjour en Californie en octobre dernier (merci à Josh pour nous avoir laissé ses identifiants Netflix ^^) et c’était trop pour moi 😄 Quelques semaines après la fusillade sur le Strip de Las Vegas qui a coûté la vie à une cinquantaine de personnes, j’étais déjà en proie aux cauchemars donc je me suis épargné des tracas supplémentaires ! Toutefois, je tenterai de nouveau de regarder le premier épisode au calme, en plein jour et en France !

Concernant Hannibal…NON, NON, NON !!! Ma mère adorait cette série car je pense qu’elle était charmée par l’excellent Mads Mikkelsen qui incarne le célèbre psychiatre fan de cannibalisme. Rien que le regarder manger me remplit d’effroi. Le cannibalisme semble être suggéré de façon subtile et c’est cela qui est dérangeant. Les meurtres n’en parlons même pas… La série Bates Motel m’a rappelé un personnage de plus en connu dans les secrets : Jekyll/Hyde. Il m’en a parlé il y a quelques mois de ça en me disant que c’était génial tout en ajoutant qu’il adorait « les séries dérangeantes ». Encore un signe ! Du coup…je passe mon tour ! The Following m’intéresse beaucoup, la série a été saluée par la critique, mais je regrette qu’il n’y ait que trois saisons. Me parler d’une série pour me dire qu’elle est d’ores et déjà terminée me fait fuir ! J’ai besoin d’une série en cours de diffusion pour être dans cette quasi-immédiateté qui nourrit le suspense et l’attente du prochain épisode. J’y jetterai un œil si j’arrive à trouver un moment.

Ce que je retiens du Café Séries de samedi.

Que de bonnes choses ! J’ai pu faire une très belle découverte avec la série Happy Valley. La série est dure mais est très psychologique et j’aime…en plus c’est une série britannique ! Je l’ai rajoutée à ma liste !

Comme les autres Café Séries, les participants étaient tous très motivés, la bonne ambiance était au rendez-vous, les échanges étaient riches et les différents points de vue intéressants. D’autres séries ont été abordées telles que 13 Reasons Why, Stranger Things… J’espère vraiment que Le Café Séries sera maintenu l’année prochaine car c’est un évènement que j’affectionne particulièrement pour sa chaleur et sa convivialité. Pour tout vous dire, je regrette qu’il n’y ait pas plus de rencontres… Il me tarde d’assister à la suivante prévue au mois de novembre.

Autre point positif à retenir : je suis repartie avec une pile de livres impressionnante (il a fallu un élastique pour faire tenir tous les livres lol) !

Je tiens à remercier chaleureusement les bibliothécaires pour leur engagement, leur dynamisme, leur gentillesse et leur disponibilité. Bien que je n’habite plus à Vitry depuis quelques années, et que je doive faire quelques kilomètres pour rallier la bibliothèque, je ne regrette pas mon choix d’avoir maintenu mon adhésion. Cette bibliothèque, c’est toute mon enfance et ce genre d’évènements ne me fait pas regretter mon choix. Nous pouvons nous estimer chanceux que des personnes telles que ces bibliothécaires existent, elles nous font parler, elles nous font rire, elles nous font du bien !

goodbye-1461323__340

Bibliothèque Nelson Mandela
26/34 avenue Maximilien Robespierre
94400 Vitry-sur-Seine
www.bm-vitry94.fr/

Le Coin lecture

Coin lecture : La petite couturière du Titanic

Pour ce nouveau Coin lecture, je vous parle d’un roman américain écrit par Kate Alcott en 2012 et intitulé La petite couturière du Titanic (« The Dressmaker » en anglais). Ce roman a été publié pour la première fois en français en 2016 aux éditions Archipel.

Create perfectlonglashes

Résumé :

Avril 1912. Tess Collins, jeune Anglaise aspirant à percer dans le milieu de la mode, a de la chance. A peine sur le Titanic, elle fait la connaissance de Lucy Duff Gordon, célébrité de la haute couture qui va présenter sa nouvelle collection en Amérique. Sa femme de chambre lui ayant fait faux bond, la créatrice de mode décide de prendre Tess à son service. A bord, la jeune femme fait la rencontre de deux hommes. Mais, tandis qu’un triangle amoureux se forme, le paquebot, sans que ses passagers s’en doutent, fonce vers un iceberg… A New York, Tess intègre l’atelier de lady Lucy. Les talents de modiste de la jeune femme se révèlent bien vite, ses premiers modèles font sensation. Mais son ascension pourrait connaître un coup d’arrêt. Ne se murmure-t-il pas en effet que lady Lucy aurait eu une conduite répréhensible lors du naufrage ?

Mon avis :

En passant un jour à la Fnac, je tombe par hasard sur ce livre qui m’a immédiatement séduite lorsque j’ai vu le nom Titanic. Et je ne regrette pas ce choix ! Ce livre est très intéressant car il ne traite pas seulement de la vie sur le paquebot et du naufrage. Il parle également du retour à la vie après la catastrophe et de la commission d’enquête américaine mise en place quelques jours après l’arrivée des rescapés à New York. Personnellement, je ne savais pas qu’une commission d’enquête avait eu lieu aux États-Unis mais avais entendu parler d’un procès en Angleterre, pays constructeur du bateau. L’audition des différents protagonistes (connus et inconnus) de la catastrophe sert de toile de fond à l’histoire de Tess, l’héroïne du roman.

Lire la suite « Coin lecture : La petite couturière du Titanic »