Accueil

Un petit mot et un petit défi pour vous

Chers lecteurs !

Je ne vous oublie pas…non…jamais !

Je n’ai pas eu le temps de vous préparer un bon secret pour cette semaine et je vous adresse mes plus plates excuses. Je rencontre quelques difficultés au travail qui mobilisent pas mal de mon temps mais cela a porté ses fruits et je ne tarderai pas à tout vous raconter. Dure, dure, la vie de secrétaire en collège ! Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il se passe beaucoup de choses dans cet établissement. Je ne peux pas vous en dire davantage pour le moment mais ce que j’espère c’est que la situation va s’améliorer d’ici la fin de l’année scolaire en cours.

Je vous raconte quand même une petite anecdote sur notre amie l’Homme ! Vous avais-je dit qu’elle était sur ce poste depuis maintenant 28 ans ? Fidèle au poste dites-donc cette dame ! Elle pourrait être votre secrétaire dévouée, qu’en pensez-vous ?

Il semble qu’à son arrivée au collège, en vrai garçon manqué (en ce moment elle a la coupe à Zidane), elle se trimballait absolument partout avec son ceinturon et sa caisse à outils afin de venir à bout de n’importe qu’elle panne, fuite ou brisure en tout genre. Elle était absolument partout. Je rappelle qu’elle était et est toujours secrétaire d’intendance mais non nous pouvons l’appeler Bob le Bricoleur aussi. Elle a quand même refusé sa promotion en catégorie B (elle a obtenu le concours de catégorie C comme moi) car elle avait peur d’être affectée ailleurs !

Toujours en quête d’apprendre de nouvelles compétences, elle n’a pas hésité un jour de grève à nous montrer ses talents de surveillante-principale adjointe ! Voici le contexte : pas de surveillants, pas de CPE, pas d’adjoint, de nombreux enseignants grévistes… Bref, peu de monde pour un max d’élèves ! Eh bien, l’Homme ne s’est pas laissé démonter, elle a endossé son super costume de super surveillante et a remplacé sa jambe de bois (oui, elle a subi une opération du genou mais elle était de retour au boulot deux semaines après l’intervention !) par une jambe bionique. Elle courrait partout, donnait des ordres à tout le monde, surveillait des groupes d’élèves en permanence. Bref…tout sauf son boulot. Elle prenait des initiatives sans l’aval du chef d’établissement et elle adorait ça ! Je peux vous dire que j’avais une folle envie de la claquer à ce moment-là. Mine de rien, elle a cassé le mouvement de grève interne à l’établissement car du coup elle est parvenue à compenser l’absence des grévistes…

L’Homme est une merveille de la nature : employée modèle, gentille fonctionnaire servile, secrétaire dévouée incapable de garder un secret mais étant au courant de tout, surveillante, bricoleuse, principale-adjointe, agent comptable… Aucun arrêt de travail en 15 ans (mais bon je la soupçonne de truander) et fidèle au poste chaque matin à 7h45 bien qu’elle vienne de la province… Franchement, quel modèle d’exemplarité ! Je devrais peut-être en prendre de la graine ? Bon, je précise qu’elle n’a pas de famille qui l’attend à la maison et qu’elle n’a que des chats. Plein de chats ! C’est peut-être ça finalement le bonheur au travail : pas de famille, pas de charges à part soi-même, un amour inconditionnel envers la profession et la fonction publique, une loyauté indéfectible envers la hiérarchie même si celle-ci remet en cause votre intégrité. En un mot : un dévouement total à son travail.

C’est fou ce que le pouvoir, même petit soit-il, peut influencer quelqu’un au point de lui faire tout remettre en question. L’Homme n’a jamais voulu quitter cet établissement car elle y trouve un certain confort. Elle peut faire ce qu’elle veut, jusqu’à priver des élèves de déjeuner à la cantine car leurs parents ne sont pas en règle avec l’administration…

PETIT CHALLENGE POUR LA SEMAINE PROCHAINE !!!!!!

Et vous, chers lecteurs, avez-vous une anecdote à raconter ? Une anecdote s’étant déroulée sur votre lieu professionnel actuel ou antérieur ? Je vous propose d’envoyer via le formulaire de contact une anecdote choc que vous souhaitez voir publiée sur le blog. Ce blog est aussi le moyen d’échanger sur notre vécu à chacun et…de rigoler un peu ! Je publierai dans une semaine les histoires qui me seront envoyées et je vous en raconterai une (excellente) à mon tour. A vos claviers !

Publicités
Les secrets

Secret n° 2

Coucou à tous !

Avant de vous révéler mon deuxième secret, je vous apporte une petite précision : à ce jour, je suis encore sur le poste mais il s’agit de ma dernière année scolaire dans l’établissement. Lorsque je dis que j’ai décidé de partir, je le suis déjà dans ma tête, mais ce ne sera effectif qu’à la fin de l’année scolaire. Je vous raconterai par la suite mes nouveaux projets. Bonne lecture et un grand merci pour votre soutien !

Mercredi 26 août 2015, Université Paris IV, La Sorbonne, Paris. Moi-même et la centaine de lauréats du concours d’adjoint administratif de l’Education nationale, promo 2015 sont accueillies par le Recteur de l’académie de Paris dans les locaux de cette université historique. Le Recteur quoi ! C’est du lourd ! Le Recteur est là pour nous féliciter d’avoir réussi le concours et pour nous remercier de rejoindre la base même du ministère : les personnels administratifs. Plutôt chouette sur le moment mais tellement hypocrite et insignifiant avec le recul… Je n’ai jamais travaillé dans un autre ministère mais celui-ci précisément malmène ses personnels administratifs. Il les méprise. Il les démotive. Il les presse comme des citrons et alourdit leur charge de travail en échange d’un raccourcissement des délais. Il supprime leurs postes. Parfois même, il les détruit. Lire la suite « Secret n° 2 »

Les secrets

Secret n° 1

C’était un jour du mois de juillet 2015. Il faisait un temps magnifique, mon bureau disposait d’une grande baie vitrée laissant passer les rayons du soleil. Je consulte mes messages électroniques et l’un d’entre eux attire particulièrement mon attention. Enfin, il est arrivé ! Ce message que j’attends depuis 3 semaines maintenant. Ce message qui va dessiner mon avenir pour les 3 prochaines années. Il est bref, concis, au style très administratif mais une seule information retient mon attention : mon lieu d’affectation. Collège XXX, Paris. Je fais une recherche rapide sur Google afin d’obtenir des informations sur cet établissement (histoire, statistiques, effectifs, réputation…). Pas grand-chose à déclarer excepté qu’il détient un score de réussite plus que passable au brevet, qu’il n’a pas bonne réputation mais que ce n’est pas un collège REP. C’est décidé, samedi matin j’irai voir à quoi il ressemble. Lire la suite « Secret n° 1 »