Les secrets

Secret n° 16

Les faits que je vous rapporte ici se sont déroulés hier. Je ne pouvais pas garder le secret plus longtemps ! 🤭 Bonne lecture !

Cette journée avait commencé si sereinement… La fin de l’année est de plus en plus proche, je me dis chaque matin en arrivant au collège que la charge de travail va s’alléger, que le stress va diminuer, que tout va bien se passer…pas aujourd’hui ! Le soleil est bien au rendez-vous mais ne nous baigne pas de ses rayons de joie. Vous allez vite le constater, on ne s’ennuie vraiment pas dans cet établissement ! 😄😄

J’arrive au collège avec le sourire (en plus je suis sans cheffes aujourd’hui) et la matinée se déroule presque comme prévu mais tranquillement. Je pense déjà à ce soir, j’envisage d’écrire pour le blog notamment, et je me surprends à penser à cet été. Je suis vite tirée de mes pensées, je dois recevoir une famille dans mon bureau. Pendant que je régularise la situation de la famille en face de moi, un professeur entre dans le bureau et m’annonce que l’une de ses collègues a fait un malaise en pleine salle de cours et qu’elle a été déplacée en salle des profs. Pas de cheffes, pas d’infirmière. Je me dis « Bon, je vais devoir gérer ça toute seule car je suis certaine que je ne pourrai compter ni sur la Bourrique ni sur le Bouillon [seuls cadres présents dans l’établissement] ! »

Mais pourquoi donc ? Car la Bourrique ne sait pas gérer des situations comme celle-ci et le Bouillon est enfermé très loin et très haut dans sa tour d’ivoire. Je prends mes clés, mon téléphone, mon courage à deux mains et sort du bureau (après avoir demandé à la Bourrique de venir avec moi (« s’il-vous-plaît ») voir ce qui se passait). Le constat est terrifiant. L’enseignante en question est encore consciente mais est un vrai poids mort, elle ne tient pas debout, ne tient pas assise et n’arrête pas de vomir. Cette enseignante étant sujette aux malaises en raison d’un traitement médicamenteux assez lourd, je contacte directement le SAMU et explique la situation à l’opératrice (la Bourrique ne bouge pas). Je m’isole, l’opératrice me pose un certain nombre de questions auxquelles je réponds comme je peux quand soudain tout s’arrête autour de moi. Lire la suite « Secret n° 16 »

Publicités
Les secrets

Secret n° 15

Me revoilà enfin chers lecteurs ! Je suis désolée de ne pas pouvoir écrire davantage pour le blog mais je suis très occupée en ce moment entre le travail, les entretiens et ma petite vie. J’ai tellement tiré sur la corde cette semaine que vendredi soir je suis rentrée chez moi à 22h30 au bord de l’évanouissement après 1h30 de piscine intensive et 40 heures de dur labeur pendant la semaine… Je n’allais pas bien du tout, les premières nausées dues à la fatigue commençaient à faire leur loi, le gros rhume commençait à s’installer avec quelques maux de tête… J’ai très mal dormi de la nuit de vendredi à samedi ce qui explique mon état de zombie hier et mon incapacité à pouvoir écrire car je ne pouvais tenir plus d’une heure devant un écran quel qu’il soit. Ce matin ça va mieux, j’ai enchaîné neuf heures de sommeil et je m’attèle de ce pas à vous livrer de nouvelles anecdotes !

chakras-310119_960_720

Revenons d’abord sur le sujet de la semaine dernière : mes supérieures sont plutôt mécontentes de ma décision de ne pas vouloir annoncer mon départ lors de la fête de fin d’année en juillet. Pas vraiment de nouveautés à ce sujet, quelques personnes continuent de me poser la question (j’oscille entre leur répondre « je ne sais pas encore » ou « non, je serai là l’année prochaine ! »), d’autres se doutent de quelque chose. Je pense que les profs sauront lorsqu’ils constateront mon absence à la fête. Et c’est bien pour cela que Fofolle et la cheffe ne sont pas très contentes de moi car elles vont devoir inévitablement gérer les questions. Mais je m’en fiche, j’en suis arrivée à un point où tout ce qui compte c’est partir ! 😁😁

Lire la suite « Secret n° 15 »

Célébrons...

21 juin 2018 : journée internationale du yoga !

sun-2571158_960_720

Aujourd’hui, nous ne célébrons pas seulement la musique mais aussi le yoga ! Je tenais à écrire un petit quelque chose sur le sujet car le yoga est très important pour moi car il me permet de mieux gérer mon stress.

Dans mon article du 28 avril dernier (accessible ici), à l’occasion de la journée mondiale de la santé et de la sécurité au travail, je vous parlais de Casa Yoga, un studio de yoga pas loin de gare de l’Est qui m’a fait découvrir la pratique du yoga vinyasa et du restorative yoga. Je ne fréquente plus le studio depuis l’année dernière car cela ne m’arrange pas au niveau du trajet mais je continue ma pratique à la maison sur un tapis de yoga spécial.

Notez que Casa Yoga organise des « retraites » cet été en Corrèze (la maison du Gros Hollande 😂😂) sur une ou deux semaines. Si vous avez le temps, l’envie, les moyens, je vous recommande vivement d’essayer, les professeurs de Casa Yoga sont très compétents et ont la capacité de vous détendre rien qu’avec les mots !

D’autres stages de yoga sont organisés en Inde et même en Thaïlande ! Vous trouverez également sur le site des cours en ligne pour pratiquer le yoga tranquillement chez vous. Le studio propose une offre de pratiques en constante évolution et toujours avec les meilleurs, allez jeter un œil !

Lors du lancement de la catégorie d’articles « Mieux-être », je vous donnais mes astuces pour m’aider à trouver le sommeil rapidement le soir (article dispo ici). Et parmi ces astuces figure la pratique du yoga nidra que j’ai découvert tout simplement avec YouTube ! Idéal le soir avant d’aller se coucher, il permet de préparer le corps à s’endormir et permet de chasser les idées noires. Cette pratique marche pour moi !
Et vous, vous pratiquez le yoga ? Vous aimez ou pas ? Est-ce que ça marche pour vous ? Venez en parler sur le blog et/ou sur la page Facebook 😀😀

Le Coin lecture

Petit coin lecture # 2 : trois nouvelles

Je continue ma série d’articles temporaires consacrés à la lecture des nouvelles de Jojo Moyes dont le recueil intitulé Paris est à nous sortira le 4 juillet prochain.

Je vous propose de découvrir aujourd’hui trois des dix nouvelles figurant dans le recueil, dîtes-moi celle qui vous intéresse le plus !

La liste de Noël

Nous sommes à la veille de Noël et Chrissie a la charge de trouver le cadeau parfait pour sa belle-mère : un parfum très coûteux mais introuvable et du fromage de grande qualité. Alors que Chrissie écume les parfumeries à la recherche du Saint Graal, elle finit par perdre espoir et décide de partir en quête d’un taxi pour tenter au moins d’acheter le fromage favori de sa belle-mère. Elle fait alors la rencontre d’un chauffeur de taxi avec lequel elle va échanger sur sa vie et notamment sur son couple. A l’issue de cette conversation, Chrissie prendra une décision qui pourrait faire basculer sa vie.

Mon avis

Cette nouvelle m’a plu car elle remet en cause les choix que nous faisons et qui peuvent facilement nous parer de chaînes et freiner notre évolution. Chrissie n’est pas heureuse dans sa vie de famille (sa belle-mère est insupportable, un sujet que je connais bien) et dans sa vie de couple (son mari est impitoyable envers elle). Des fois, nous avons besoin de l’intervention d’une tierce personne pour réaliser certaines choses et prendre les décisions qui s’imposent. Une belle histoire que nous avons tous plus ou moins vécu.

Treize jours sans John C

Miranda est mariée à Franck depuis plus de vingt ans et leur couple est à bout de souffle. En effet, Franck est davantage intéressé par le foot que par sa moitié. Miranda est agacée mais reste démunie face à cette situation. Lors de l’une de ses promenades habituelles en solitaire, elle trouve un téléphone portable par terre et constate que plusieurs messages d’un certain John C sont en attente de lecture. Guidée par sa conscience, elle décide de rapporter le portable chez elle et d’essayer de contacter le propriétaire pour le lui rendre. Mais tout ne va pas se passer comme prévu. Les messages de John C ne cessent de se multiplier et la curiosité de Miranda prend le dessus. Elle décide d’entamer une correspondance avec cet homme qui à travers plusieurs messages très coquins lui propose un rendez-vous. Miranda prend son courage à deux mains, s’habille de sa plus belle robe et se rend au rendez-vous. La personne qui l’attendra ne sera pas celle que Miranda attendra…

Mon avis

C’est de loin (après Lune de miel) la nouvelle que j’ai le plus aimée ! Le retournement de situation à la fin est juste magnifique. Un petit conseil : ne lisez pas les résumés des nouvelles disponibles sur Internet, ils sont bien trop complets à mon goût et tuent le suspense. Cette nouvelle est comme celles que j’aime : elle se termine par une leçon donnée à Miranda qui en tirera quelque chose et prendra une décision qui va changer sa vie et sa conception du couple. En très peu de pages, Jojo Moyes parvient à vous garder en haleine et à poursuivre la lecture, guidé par votre envie de savoir comment tout cela va se finir pour Miranda. Je recommande vivement !

Le manteau de ses rêves

Eve et Pete forment un joli couple de la classe moyenne en proie à certaines difficultés financières. Eve, habituée autrefois à s’acheter des vêtements et des accessoires de luxe, ne peut que se contenter de se faire plaisir avec les yeux. C’est donc avec résignation qu’elle décide de ne pas s’offrir ce manteau bleu très beau mais très onéreux. Pete propose alors à Miranda de faire les boutiques à la recherche d’un manteau aussi beau mais plus abordable. Malheureusement, aucun manteau n’est aussi beau que le manteau bleu et Miranda abandonne ses recherches. Ce n’est qu’un manteau après tout, ce sera pour une autre fois…ou pas. En effet, un soir en rentrant du travail, Miranda aura le plaisir de voir sa générosité récompensée…

Mon avis

Dans la même veine que Treize jours sans John C, cette nouvelle se termine par une belle leçon de vie : réalisez un acte de générosité désintéressée et la vie vous le rendra au centuple ! En revanche, pas de suspense dans cette histoire mais une description très réaliste de notre société actuelle. Eve et Peter étaient habitués à un certain train de vie avant que Pete ne rencontre de difficultés au travail. Il est donc désormais question de budgéter sur tout et de se serrer la ceinture pour rester à flot. De même, Eve fait preuve de beaucoup d’humilité face à ses collègues affichant leurs dernières acquisitions haute couture. Elle les envie mais dans le bon sens, elle ne les jalouse pas. Elle est nostalgique mais garde espoir de pouvoir retrouver le style de vie qu’elle avait par le passé. En bref, dans l’adversité gardez la positive attitude !

Les secrets

Secret n° 14

La question, « Nina va-t-elle quitter l’établissement ? » est actuellement sur toutes les lèvres. L’heure de la fin des classes approche à grand pas et l’heure des départs également. De nombreux personnels (enseignants, CPE) ont obtenu leur mutation et je rencontre les nouveaux au fil de l’eau. La nouvelle principale-adjointe a elle aussi pointé le bout de son nez, ne manque plus que la nouvelle principale ! Je peux vous dire qu’en voyant le comportement déjà particulier de ces nouvelles personnes, je suis HEUREUSE de partir. Et la question qui se pose aujourd’hui c’est : « Dois-je annoncer mon départ ? ».

Cette question, qui au demeurant est très anodine, prend une ampleur bien différente dans le collège où je travaille. Cela devient une véritable affaire d’état. Pourquoi ? Car tout le monde veut avoir la primeur de l’information pour pouvoir la relayer aux autres et bénéficier (peut-être) d’un statut spécial du genre vous-avez-vu-c’est-moi-le-super-confident-de-Nina. Et bien…vous avez appris à me connaître avec le temps et vous savez déjà que cela ne se passera pas comme ça.

veronica mars middle finger GIF

Lire la suite « Secret n° 14 »