Accueil

ATTENTION : Le site change d’adresse !

ATTENTION !!!

LE BLOG A DÉMÉNAGÉ A L’ADRESSE SUIVANTE :

http://www.lecarnetasecretsdenina.fr

METTEZ A JOUR VOTRE NAVIGATEUR POUR ACCÉDER AUX NOUVEAUX ARTICLES !

PLUS AUCUN ARTICLE NE SERA PUBLIÉ SUR CETTE ADRESSE !

Les personnes abonnées au blog via WordPress ou par e-mail ont été automatiquement transférées sur le nouveau site, vous recevrez donc vos notifications comme d’habitude.

Personnes abonnées ou non abonnées / Utilisateurs WordPress ou autre : si vous souhaitez recevoir la newsletter, merci de remplir le formulaire de contact prévu à cet effet.

Les fonctionnalités du site restent inchangées sauf celle de la page d’accueil : désormais la page d’accueil est une page dédiée sur laquelle sont publiés des articles non classés / n’appartenant pas aux autres catégories.

Chaque catégorie d’articles a désormais sa propre page, vous pouvez donc naviguer d’un onglet à l’autre à votre guise, les articles ont tous été regroupés dans leurs catégories respectives.

Les utilisateurs non inscrits sur une plateforme blog et laissant des commentaires seront désormais avertis par e-mail des réponses qui leur seront faites.

A très bientôt sur http://www.lecarnetasecretsdenina.fr ! 😉

Publicités
Le Coin lecture

Le Coin lecture : Sharp Objects

Je vous propose aujourd’hui la lecture d’un roman de l’auteure américaine Gillian Flynn intitulé Sharp Objects (Sur ma peau en français) et sorti en 2006 aux États-Unis aux éditions Shaye Areheart Books. J’ai lu le roman en anglais.

 

Résumé :

La ville de Wind Gap dans le Missouri est sous le choc : une petite fille a disparu. Déjà, l’été dernier, une enfant avait été sauvagement assassinée… Une jeune journaliste, Camille Preaker, se rend sur place pour couvrir l’affaire. Elle-même a grandi à Wind Gap. Mais pour Camille, retourner à Wind Gap, c’est réveiller de douloureux souvenirs. On retrouve bientôt le cadavre de la fillette. Très vite, Camille comprend qu’elle doit puiser en elle la force d’affronter la tragédie de son enfance si elle veut découvrir la vérité…

Mon avis :

Il s’agit du premier roman de Gillian Flynn qui est un auteur dont j’affectionne particulièrement le travail. Même si l’on retrouve les ingrédients qui ont fait le succès de Dark Places et de Gone Girl, je trouve ce premier ouvrage moins réussi que les deux suivants. Gillian Flynn s’est notamment fait connaître lorsque son troisième roman Gone Girl (Les apparences en français) a été adapté au cinéma par David Fincher en 2014 avec Rosamund Pike et Ben Affleck dans les rôles principaux. Ce film a reçu de nombreux prix et constitue à mon sens une excellente adaptation du livre (et je ne le dis pas souvent donc…croyez-moi 😁😁 !!!). Notez que Dark Places (Les lieux sombres) a également été adapté au cinéma l’année suivante en 2015 avec Charlize Theron dans le rôle de l’héroïne principale.

Sharp Objects raconte l’histoire de Camille Preaker, une journaliste travaillant pour le Daily Post à Chicago, envoyée par sa hiérarchie à Wind Gap (sa ville natale) afin d’y couvrir le meurtre d’une petite fille et l’enlèvement d’une autre. Camille n’est pas enthousiaste à l’idée de « rentrer » à la maison et c’est donc à contre cœur qu’elle prend la route. Les premiers souvenirs se manifestent et le malaise grandit page après page… Nous faisons très vite la connaissance de sa famille : Adora, sa mère, Alan, son beau-père, Amma, sa demi-sœur de 15 ans et Marian, sa sœur décédée il y a de nombreuses années. Camille n’a presque plus de contacts avec cette famille qu’elle a préféré éloigner de sa vie actuelle et l’on découvre au fil de la lecture qu’elle a pris cette décision pour de très bonnes raisons. Lire la suite « Le Coin lecture : Sharp Objects »

Le Coin lecture

Coin lecture : Le pays du nuage blanc

Le Coin lecture vous a manqué ? Le revoilà de nouveau avec un roman écrit par l’auteure allemande Sarah Lark en 2007 et intitulé Le pays du nuage blanc (Im Land der weissen Wolke). Il est paru en France en 2013 aux éditions L’Archipel.

 

Résumé :

« Eglise anglicane de Christchurch (Nouvelle-Zélande) recherche jeunes femmes honorables pour contracter mariage avec messieurs de notre paroisse bénéficiant tous d’une réputation irréprochable. »

Londres, 1852. Hélène, préceptrice, décide de répondre à cette annonce et de tenter l’aventure. Sur le bateau qui la mène au Pays du nuage blanc, elle fait la connaissance de Gwyneira, une aristocrate désargentée promise à l’héritier d’un magnat de la laine. Ni l’une ni l’autre ne connaissent leur futur époux. Une nouvelle vie – pleine d’imprévus – commence pour les deux jeunes femmes, qu’une amitié indéfectible lie désormais…

Mon avis :

Un jour, à la recherche d’un livre dans le magasin Cutura, je tombe sur ce petit pavé qui attire mon regard et pour cause ! Je ne vous parle jamais des couvertures de livres mais elles sont vraiment emblématiques. Et celle-ci m’a immédiatement plu avec ses tons pastel, l’écume des vagues, les rochers et cette dame (aristocrate ?) se baladant sur le sable avec son ombrelle au-dessus de sa tête. Un coup d’œil à la quatrième de couverture et je fus convaincue !

Tous les ingrédients que j’aime sont réunis dans cette histoire : une foule de personnages et de générations différentes, de nombreuses péripéties et de retournements de situation, une époque qui me plaît, des contrées inconnues, une vraie saga familiale s’étendant sur plusieurs années. Seul hic : certains passages peuvent traîner en longueur car ils sont très descriptifs. Autant les descriptions des paysages néo-zélandais valent le coup d’être lues, autant certaines scènes ne le méritent pas. Moi qui suis amatrice de scènes s’enchaînant les unes après les autres, j’ai sauté quelques lignes (mais pas trop je le jure !).

Lire la suite « Coin lecture : Le pays du nuage blanc »

Célébrons...

21 juin 2018 : journée internationale du yoga !

sun-2571158_960_720

Aujourd’hui, nous ne célébrons pas seulement la musique mais aussi le yoga ! Je tenais à écrire un petit quelque chose sur le sujet car le yoga est très important pour moi car il me permet de mieux gérer mon stress.

Dans mon article du 28 avril dernier (accessible ici), à l’occasion de la journée mondiale de la santé et de la sécurité au travail, je vous parlais de Casa Yoga, un studio de yoga pas loin de gare de l’Est qui m’a fait découvrir la pratique du yoga vinyasa et du restorative yoga. Je ne fréquente plus le studio depuis l’année dernière car cela ne m’arrange pas au niveau du trajet mais je continue ma pratique à la maison sur un tapis de yoga spécial.

Notez que Casa Yoga organise des « retraites » cet été en Corrèze (la maison du Gros Hollande 😂😂) sur une ou deux semaines. Si vous avez le temps, l’envie, les moyens, je vous recommande vivement d’essayer, les professeurs de Casa Yoga sont très compétents et ont la capacité de vous détendre rien qu’avec les mots !

D’autres stages de yoga sont organisés en Inde et même en Thaïlande ! Vous trouverez également sur le site des cours en ligne pour pratiquer le yoga tranquillement chez vous. Le studio propose une offre de pratiques en constante évolution et toujours avec les meilleurs, allez jeter un œil !

Lors du lancement de la catégorie d’articles « Mieux-être », je vous donnais mes astuces pour m’aider à trouver le sommeil rapidement le soir (article dispo ici). Et parmi ces astuces figure la pratique du yoga nidra que j’ai découvert tout simplement avec YouTube ! Idéal le soir avant d’aller se coucher, il permet de préparer le corps à s’endormir et permet de chasser les idées noires. Cette pratique marche pour moi !
Et vous, vous pratiquez le yoga ? Vous aimez ou pas ? Est-ce que ça marche pour vous ? Venez en parler sur le blog et/ou sur la page Facebook 😀😀

Le Coin lecture

Petit coin lecture # 2 : trois nouvelles

Je continue ma série d’articles temporaires consacrés à la lecture des nouvelles de Jojo Moyes dont le recueil intitulé Paris est à nous sortira le 4 juillet prochain.

Je vous propose de découvrir aujourd’hui trois des dix nouvelles figurant dans le recueil, dîtes-moi celle qui vous intéresse le plus !

La liste de Noël

Nous sommes à la veille de Noël et Chrissie a la charge de trouver le cadeau parfait pour sa belle-mère : un parfum très coûteux mais introuvable et du fromage de grande qualité. Alors que Chrissie écume les parfumeries à la recherche du Saint Graal, elle finit par perdre espoir et décide de partir en quête d’un taxi pour tenter au moins d’acheter le fromage favori de sa belle-mère. Elle fait alors la rencontre d’un chauffeur de taxi avec lequel elle va échanger sur sa vie et notamment sur son couple. A l’issue de cette conversation, Chrissie prendra une décision qui pourrait faire basculer sa vie.

Mon avis

Cette nouvelle m’a plu car elle remet en cause les choix que nous faisons et qui peuvent facilement nous parer de chaînes et freiner notre évolution. Chrissie n’est pas heureuse dans sa vie de famille (sa belle-mère est insupportable, un sujet que je connais bien) et dans sa vie de couple (son mari est impitoyable envers elle). Des fois, nous avons besoin de l’intervention d’une tierce personne pour réaliser certaines choses et prendre les décisions qui s’imposent. Une belle histoire que nous avons tous plus ou moins vécu.

Treize jours sans John C

Miranda est mariée à Franck depuis plus de vingt ans et leur couple est à bout de souffle. En effet, Franck est davantage intéressé par le foot que par sa moitié. Miranda est agacée mais reste démunie face à cette situation. Lors de l’une de ses promenades habituelles en solitaire, elle trouve un téléphone portable par terre et constate que plusieurs messages d’un certain John C sont en attente de lecture. Guidée par sa conscience, elle décide de rapporter le portable chez elle et d’essayer de contacter le propriétaire pour le lui rendre. Mais tout ne va pas se passer comme prévu. Les messages de John C ne cessent de se multiplier et la curiosité de Miranda prend le dessus. Elle décide d’entamer une correspondance avec cet homme qui à travers plusieurs messages très coquins lui propose un rendez-vous. Miranda prend son courage à deux mains, s’habille de sa plus belle robe et se rend au rendez-vous. La personne qui l’attendra ne sera pas celle que Miranda attendra…

Mon avis

C’est de loin (après Lune de miel) la nouvelle que j’ai le plus aimée ! Le retournement de situation à la fin est juste magnifique. Un petit conseil : ne lisez pas les résumés des nouvelles disponibles sur Internet, ils sont bien trop complets à mon goût et tuent le suspense. Cette nouvelle est comme celles que j’aime : elle se termine par une leçon donnée à Miranda qui en tirera quelque chose et prendra une décision qui va changer sa vie et sa conception du couple. En très peu de pages, Jojo Moyes parvient à vous garder en haleine et à poursuivre la lecture, guidé par votre envie de savoir comment tout cela va se finir pour Miranda. Je recommande vivement !

Le manteau de ses rêves

Eve et Pete forment un joli couple de la classe moyenne en proie à certaines difficultés financières. Eve, habituée autrefois à s’acheter des vêtements et des accessoires de luxe, ne peut que se contenter de se faire plaisir avec les yeux. C’est donc avec résignation qu’elle décide de ne pas s’offrir ce manteau bleu très beau mais très onéreux. Pete propose alors à Miranda de faire les boutiques à la recherche d’un manteau aussi beau mais plus abordable. Malheureusement, aucun manteau n’est aussi beau que le manteau bleu et Miranda abandonne ses recherches. Ce n’est qu’un manteau après tout, ce sera pour une autre fois…ou pas. En effet, un soir en rentrant du travail, Miranda aura le plaisir de voir sa générosité récompensée…

Mon avis

Dans la même veine que Treize jours sans John C, cette nouvelle se termine par une belle leçon de vie : réalisez un acte de générosité désintéressée et la vie vous le rendra au centuple ! En revanche, pas de suspense dans cette histoire mais une description très réaliste de notre société actuelle. Eve et Peter étaient habitués à un certain train de vie avant que Pete ne rencontre de difficultés au travail. Il est donc désormais question de budgéter sur tout et de se serrer la ceinture pour rester à flot. De même, Eve fait preuve de beaucoup d’humilité face à ses collègues affichant leurs dernières acquisitions haute couture. Elle les envie mais dans le bon sens, elle ne les jalouse pas. Elle est nostalgique mais garde espoir de pouvoir retrouver le style de vie qu’elle avait par le passé. En bref, dans l’adversité gardez la positive attitude !