Célébrons...

21 juin 2018 : journée internationale du yoga !

sun-2571158_960_720

Aujourd’hui, nous ne célébrons pas seulement la musique mais aussi le yoga ! Je tenais à écrire un petit quelque chose sur le sujet car le yoga est très important pour moi car il me permet de mieux gérer mon stress.

Dans mon article du 28 avril dernier (accessible ici), à l’occasion de la journée mondiale de la santé et de la sécurité au travail, je vous parlais de Casa Yoga, un studio de yoga pas loin de gare de l’Est qui m’a fait découvrir la pratique du yoga vinyasa et du restorative yoga. Je ne fréquente plus le studio depuis l’année dernière car cela ne m’arrange pas au niveau du trajet mais je continue ma pratique à la maison sur un tapis de yoga spécial.

Notez que Casa Yoga organise des « retraites » cet été en Corrèze (la maison du Gros Hollande 😂😂) sur une ou deux semaines. Si vous avez le temps, l’envie, les moyens, je vous recommande vivement d’essayer, les professeurs de Casa Yoga sont très compétents et ont la capacité de vous détendre rien qu’avec les mots !

D’autres stages de yoga sont organisés en Inde et même en Thaïlande ! Vous trouverez également sur le site des cours en ligne pour pratiquer le yoga tranquillement chez vous. Le studio propose une offre de pratiques en constante évolution et toujours avec les meilleurs, allez jeter un œil !

Lors du lancement de la catégorie d’articles « Mieux-être », je vous donnais mes astuces pour m’aider à trouver le sommeil rapidement le soir (article dispo ici). Et parmi ces astuces figure la pratique du yoga nidra que j’ai découvert tout simplement avec YouTube ! Idéal le soir avant d’aller se coucher, il permet de préparer le corps à s’endormir et permet de chasser les idées noires. Cette pratique marche pour moi !
Et vous, vous pratiquez le yoga ? Vous aimez ou pas ? Est-ce que ça marche pour vous ? Venez en parler sur le blog et/ou sur la page Facebook 😀😀

Publicités
Célébrons...·Le Coin lecture

Mariage royal & Lecture royale !

A 12h (13h heure française) ils se diront oui ! C’est aujourd’hui que Harry, le vilain petit canard, épouse sa chère et tendre Meghan. Un évènement très attendu et largement couvert par les médias et les réseaux sociaux même s’il semble que les Britanniques se sentent peu ou pas concernés par l’affaire…

J’adore les mariages royaux ! Je me souviens que lorsque William a épousé Kate, c’était en 2011 déjà, l’évènement était prévu un vendredi et j’étais en cours…d’informatique ! Il n’en a fallu pas plus à quelques-unes d’entre nous pour aller sur YouTube et mettre en direct le mariage (en mute tout de même !). Parallèlement, ma mère et moi nous envoyions des messages pour commenter la robe de Kate, très beau souvenir 🙂

Étant hyper-excitée par ce mariage, je réfléchissais hier à une façon d’en parler sur le blog. Et quelle meilleure façon que de vous présenter deux livres coup de cœur, liés à la famille royale et plus particulièrement à Diana et le petit George 🙂

Le premier s’intitule Le journal intime de Baby George (The Prince George Diaries) écrit par Clare Bennett en 2016. Le résumé est simple mais on perçoit tout de suite le ton que prendra cette histoire :

Mon nom est George, Prince George de Cambridge, mais vous pouvez m’appeler Baby George. Je suis le fils aîné de William et de Kate, l’héritier de la couronne d’Angleterre, le bébé le plus photographié au monde. J’ai décidé de vous dévoiler l’intimité de mon quotidien royal et celui de mon illustre famille.

9782746744219

Le récit se déroule au début de la seconde grossesse de Kate alors qu’elle attend la future petite Charlotte. Tous les membres de la famille royale sont passés au crible par le petit George qui ne mâche pas ses mots et les affublent tous d’un surnom hilarant, unique et révélateur de leur personnalité respective. J’ai beaucoup ri en lisant ce court journal : George affiche clairement son désintérêt total à l’égard du bébé, et je dirais même son hostilité face à cette naissance qui va remettre en cause son statut d’enfant unique ; il présente sa mère comme quelqu’un qui lui fait la honte en vomissant partout devant tout le monde (Kate souffre d’une maladie appelée Hyperemesis Gravidarum) ; il voit son père comme un homme qui essaye d’être plus grand qu’il n’est mais qui inévitablement se prend toujours les pieds dans le tapis ; Harry pour sa part est le tonton super cool, un vrai boute-en-train que George tient en admiration. Une façon peut-être de réhabiliter Harry qui a longtemps souffert de sa place de second frère et a dû vivre dans l’ombre de William. George parle également de ses grands-parents qu’il n’apprécie guère (en particulier Camilla, bah tiens !) et de ses arrière-grands-parents (il a clairement une préférence pour mère-grand). Lire la suite « Mariage royal & Lecture royale ! »

Célébrons...

Célébrons aujourd’hui l’élégance et la courtoisie !

Aujourd’hui, nous célébrons au collège la journée de l’élégance et de la courtoisie ! Un moment convivial et chic où tous les personnels et les élèves jouent le jeu en se parant de leurs plus beaux vêtements et accessoires et en faisant preuve d’une amabilité exacerbée 😄

Le duo le plus élégant gagne un prix (on ne sait pas encore lequel 😂😂) et est jugé sur de nombreux critères tels que la coordination entre les couleurs et les accessoires, la pose pour la photo, la coiffure, l’originalité…

L’occasion pour moi de sortir ma petite robe noire à fleurs qui m’a été offerte par ma belle-sœur à mon dernier anniversaire. J’aime la fluidité de cette robe et l’effet bouffant au niveau des bras. Très sobre mais très jolie 🙂
Pour préserver mon anonymat (Fonction publique, devoir de réserve et tout, et tout…), car je vous révèle dans ce blog de nombreux secrets liés au travail, vous ne verrez pas ma tête sur la photo. Bien dommage car j’ai sorti le grand jeu : maquillage romantique, petite coupe avec bandeau façon bohème… (mise à jour : pas le temps pour la coupe sinon j’allais louper le bus, petite queue de cheval remontée sur le haut du crâne)

Merci à ma moitié de cœur d’avoir pris les photos à 6h30 du matin !

Vous avez vu mes petites chaussures à fleurs elles aussi ?

Elles sont parfaitement coordonnées à la robe, me font des petits pieds et cassent un peu le côté « lisse » de ma tenue et de mon apparence. Le collant noir (Calzedonia) pour sa part met très bien en valeur mes jambes !

Lire la suite « Célébrons aujourd’hui l’élégance et la courtoisie ! »

Célébrons...

28 avril 2018 : Journée mondiale pour la sécurité et la santé au travail !

Amis lecteurs,

La santé et la sécurité au travail sont des thèmes récurrents dans mes articles. Ma santé a été quelque peu bouleversée en raison de mauvaises conditions de travail et je me devais de vous écrire quelque chose sur le sujet.

Le CHSCT est un sigle mentionné plusieurs fois dans mon dernier article. Il s’agit du Comité Hygiène Sécurité et Conditions de Travail, une instance ayant pour « mission de contribuer à la protection de la santé et de la sécurité des salariés ainsi qu’à l’amélioration des conditions de travail » (Ministère du Travail). C’est une instance que je ne connaissais pas avant d’occuper mon poste au collège mais qui s’avère être incontournable même si ses pouvoirs sont limités. En effet, le comité ne détient aucun pouvoir décisionnel et ne peut émettre que des avis qui seront pris ou pas en compte par les autorités compétentes.

La venue du CHSCT au sein du collège a été pour moi une expérience particulière que je vous raconte dans la cinquième partie du secret n° 7 qui sera publiée demain.

Mes conditions de travail ainsi que tous les dysfonctionnements professionnels constatés au sein de l’établissement ont eu un véritable impact sur ma santé. Je vous en parlais déjà le 7 avril dernier à l’occasion de la journée mondiale de la santé. J’évoquais dans cet article les moyens mis en place pour relâcher la pression et mieux affronter mes symptômes liés à la somatisation.

Je réalise que j’ai oublié de vous parler des studios de yoga Casa Yoga (http://www.casayoga-paris.fr/) avec lesquels j’ai pu pratiquer le yoga Vinyasa et le Restorative Yoga. La première pratique est plus intense et mise sur les étirements, l’équilibre et donc les postures. Tous les muscles travaillent ! Le Restorative Yoga en revanche met l’accent sur la méditation et la relaxation au travers d’exercices sur la respiration, le relâchement des nerfs et l’imagination. J’avais pour habitude d’alterner les deux pratiques chaque semaine afin de bénéficier d’une pratique la plus complète possible.

Logo-casayoga-horizontal

Le résultat a été sans appel : j’ai pu améliorer la maîtrise de mes désordres intestinaux liés à l’anxiété ainsi que les problèmes de reflux en découlant. Je ressortais des séances complètement à plat mais avec un sentiment de bien-être ou de mieux-être. Je recommande vivement ces professeurs de yoga, très patients, pédagogues et bienveillants. Allez voir leur site, ils proposent plusieurs niveaux de cours et plusieurs types de pratique mais aussi des ateliers et des stages pour cet été sous la forme de « retraites ». Les cours ont lieu toute la journée et tous les jours de la semaine (même le dimanche) sur des créneaux horaires précis. Il y a même la possibilité de faire du yoga juste avant d’aller au boulot le matin !

La maison dispose de deux studios situés à proximité de la gare de l’es (rue des vinaigriers et rue du paradis). Peut-être que certains d’entre vous connaissent ou veulent connaître ?

Célébrons...

23 avril 2018 : Journée de la langue espagnole !

La langue espagnole…elle et moi c’est une vieille histoire qui dure ! Je vais être honnête avec vous, je la parle moins bien que l’anglais. Il s’agit pour moi d’une langue passive : je la comprends à l’écrit et à l’oral mais ai du mal à la parler à l’écrit et à l’oral. Contrairement à l’anglais qui est une langue active : je comprends l’anglais écrit et l’oral et je le parle sans difficulté à l’écrit et à l’oral (désolée, fallait que je fasse cette précision d’intello-interprète-traductrice, on ne se refait pas !).

J’aime l’espagnol mais…je ne suis jamais allée dans un pays hispanophone, même pas en Espagne ! Eh non !

giphy

Lire la suite « 23 avril 2018 : Journée de la langue espagnole ! »